Parlons HpLVd

kesako et comment gerer

Pour toutes vos questions concernant la culture et le développement de la plante commun à tous les types de culture : germination, taille, palissage, récolte, aide pour choisir une variété, etc.
Message
Auteur
juzamthai23
Pense à rester discret !
Messages : 6
Enregistré le : 07 juil. 2023, 23:05

Parlons HpLVd

#1 Message non lu par juzamthai23 »

Salutation

Alors qui a entendu parler de HpLVd ?
Ce virus qui touche le houblon et la ganja.

Comment prevenir l'infection et revoir tout le protocol de culture pour eviter au maximum d'etre touché.

Dans un sens, c'est un peu la mort du bio comme on l'a toujours connu.

Symptomes : plantes fatigué, croissance ralenti et meme parfois des structures de developpement parasitées, moins de résine et rendement general amoindri.
En gros avant 2017 on imaginait pas encore que ca existait sur la weed.
Depuis ca a ete confirmé que c'est une plaie, surtout pour les grosses fermes commerciales (amerique du nord et depuis peu espagne et surement un peu partout au final).

Avant on se disait juste, bon la plante galere, elle a un souci, sans savoir ce que c'est => poubelle ^^

Transmission : insectes, outils, contact cutané directe, genetique (et oui meme les graines peuvent etre porteuse du virus)

Solution : Reproduction in-vitro , desinfection des outils des qu'on passe d'une plante a l'autre, porter des gants neuf ou sterilisé avant chaque manipulation des plantes et bien sur une hygienne de l'espace de culture irreprochable.
Idealement utiliser des filtres a insect et pour ce qui est de l'espace de culture, faut vraiment tout garder clean de chez clean.
Bien isoler (virer les plantes suspectes qui sont surement infecté) des autres plantes qui paraissent saines.
Abuser du peroxyde d'hydrogene et en quelques sorte oublier le bio ^^

Conclusion : va falloir revoir la maniere dont on cultive et apprendre a utiliser du peroxyde, apprendre a faire de l'in-vitro, avoir des solution d'eclairage a puissance variable, (pour l'in-vitro c'est indispensable de pouvoir progressivement augmenter la quantité de lumens au fur et a mesure de l'acclimatation des jeunes pousses (in-vitro) dans leur espace de vie.
Il y a moyen de faire des depistage mais c'est super technique.
Les symptomes ne sont pas forcement evident a identifier quand on ne connait pas la genetique en mode "saine" et on peut juste deduire que la plante galere, mais c'est tres probablement qu'elle a chopé le virus.


Bref parlons HpLVd ^^

(desole pour l'orthographe et l'utilisation approximative des accents xD mais ca fait des années que j'ecris principalement en anglais)

:petard:

Avatar du membre
coxnox
Modérateur
Modérateur
Messages : 8192
Enregistré le : 08 juin 2010, 23:41
Gender :

Parlons HpLVd

#2 Message non lu par coxnox »

Ya pas mal d info sur icamg ;)
Sinon pour désinfecter ces outis(ciseau, lame....) paraît que la javel est efficace
Weed Wars: L'attaque des clones 3

Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière asséchée, le dernier poisson pêché, l'homme s'apercevra que l'or ne se mange pas.

juzamthai23
Pense à rester discret !
Messages : 6
Enregistré le : 07 juil. 2023, 23:05

Parlons HpLVd

#3 Message non lu par juzamthai23 »

coxnox a écrit : 10 juil. 2023, 11:17 Ya pas mal d info sur icamg ;)
Sinon pour désinfecter ces outis(ciseau, lame....) paraît que la javel est efficace
Ok merci je vais check icmag.
Pour la desinfection j'imagine bien que la javel doit faire le taff.

Par contre faut eviter que la javel touche les plantes non ?

Sinon alcool ?

Derec52
As-tu fait ta présentation ?
Messages : 3
Enregistré le : 01 sept. 2023, 06:20

Parlons HpLVd

#4 Message non lu par Derec52 »

Bonjour,

En effet, c'est un véritable défi pour la culture bio, mais en intégrant des solutions telles que la reproduction in-vitro et une hygiène impeccable, nous pouvons espérer minimiser son impact.

(edit modération : j'ai viré ta pub)

Avatar du membre
coxnox
Modérateur
Modérateur
Messages : 8192
Enregistré le : 08 juin 2010, 23:41
Gender :

Parlons HpLVd

#5 Message non lu par coxnox »

Derec52 a écrit : 02 sept. 2023, 09:52 Bonjour,

En effet, c'est un véritable défi pour la culture bio, mais en intégrant des solutions telles que la reproduction in-vitro et une hygiène impeccable, nous pouvons espérer minimiser son impact.

(edit modération : j'ai viré ta pub)
Euh piur le invitro c pas à la portée de tous ^^
Weed Wars: L'attaque des clones 3

Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière asséchée, le dernier poisson pêché, l'homme s'apercevra que l'or ne se mange pas.

Répondre